Les collaborations “Les Jugeotes”

collaboration les jugeotes, co-conception avec créateurs locaux

Depuis le lancement des Jugeotes, je collabore avec des artisans et créateurs du territoire.

Une façon de valoriser des savoir-faire et d’apporter “ma touche”, “mes goûts” aux objets designés.

Comment sont choisies ces collaborations ?

Par le hasard, ou par des recherches précises de savoir-faire, je choisi avec soin pour les Jugeotes des personnes aux valeurs similaires à celle que porte ma marque.

Par exemple, pour la première collaboration, elle s’est produite avant même que les Jugeotes n’existent !

Lors d’un stage de poterie, avec Christian, potier dans le sud Aveyron, j’ai eu un véritable coup de coeur pour son travail.

Quelques mois plus tard, et après 2,3 rencontres et échanges ma gamme de vaisselle utilitaire était née entre ses mains.

Son savoir-faire, mes idées de formes, mes choix d’émaux, et voilà une collection de 5 pièces créées en exclusivité pour Les Jugeotes.

 

C’est quoi les co-créations Les Jugeotes ?

Les objets co-crées pour Les Jugeotes, sont des objets que je n’ai pas trouvé auprès de créateurs ou de marques françaises.

D’abord une idée, et après la recherche de matériaux, et de savoir-faire.

Par exemple, pour la création de bouillotte sèche 100 % locale.

Au lancement des Jugeotes, j’ai travaillé avec une très jolie marque du nord de la France, qui propose des bouillottes sèches en graines de lin français.

Lorsque le stock fut écoulé, j’ai alors cherché une alternative plus locale.

J’ai pensé au petit épeautre, une céréale cultivée en Aveyron.

J’ai alors contacté Jehan, un agriculteur que je connais. J’ai chiné des tissus, et j’ai contacté Audrey couturière à Rodez pour la confection.

Et voilà, la bouillotte sèche 100 % aveyronnaise était né !

Quels objets en collaboration aujourd’hui chez Les Jugeotes ?

Aujourd’hui, vous pouvez retrouver chez Les Jugeotes … Des produits imaginés par mes soins, et designés par des créateurs ou artisans.

En art de la table, un pichet, 2 assiettes, une tasse et un porte-savon en grès, fabriqués par Christian, potier dans le sud Aveyron.

En art de la table encore, un plateau en bois, imaginé avec Nicolas, menuisier dans mon village.

En linge de table, des torchons en lin français, que j’ai souhaité personnalisé avec un dessin fait par moi-même, sérigraphié à la main par Margot, d’Atelier Turbulente.

Pour les petits, des bavoirs bandana co-crées avec Aurélie, couturière d’ameublement à Onet-le-Château, ainsi que des tabliers pour enfants.

Également des grands langes en gaze de coton, réalisés par Audrey.

Puis pour tout le zéro déchet : des pochettes à savons, des housses de carnet en tissu, des pochettes à goûter

Tissus neufs labellisés, ou tissus upcyclés, l’idée est de produire des objets bien faits et propre pour ceux qui les utilisent et ceux qui les fabrique.

Et les collaborations de demain ?

Les objets de demain seront toujours locaux, imaginé avec des personnes qui ont plaisir à travailler avec et pour Les Jugeotes.

Les objets de demain seront toujours utiles, pensés comme des alternatives engagées pour le quotidien.

Trouver des alternatives plus propres, et les plus locales possibles.

Alors demain, j’espère que vous pourrez trouver chez les Jugeotes, des objets utilitaires en bois, toujours des créations en tissus chinés, et pourquoi pas des objets auxquels je n’ai pas encore pensé !

Les dernières nouvelles...