Bilan & projets à venir !

bilan 2021 les jugeotes

Le mois de décembre a été fait de doutes. J’avais trouvé un emploi (complémentaire) aux Jugeotes pour me sécuriser financièrement.

J’y ai misé beaucoup d’espoir, car les missions et les compétences me correspondaient. Cela a duré plusieurs longues semaines. Je n’ai pas eu le poste.

Digérer la nouvelle, reprendre son souffle, ravaler sa fierté, soigner son ego, et avancer.

Vivre un échec en même temps que le rush des marchés, des colis à envoyer. Je n’ai pas eu le temps de réfléchir, je devais TERMINER l’année, comme je pouvais.

Cet échec, j’ai essayé de ne pas le prendre « pour moi », puis me dire que c’est mieux ainsi. Le destin… Ce n’était pas pour moi.

Je crois que c’est bien mieux ainsi.

Les Jugeotes, c’est moi qui mène, qui compte, qui dessine, qui crée, qui rêve, qui imagine, qui pilote, qui choisi des créateurs, qui échange, qui sélectionne des produits, qui photographie, qui gère la logistique… Je gère tout et j’y mets la pression que je souhaites.
Je ne fais pas de concessions de valeurs.

Quand je reprends les écrits de la marque sur mon site internet, rien à changer. Les valeurs sont les mêmes, l’envie aussi.

 

Ce qui a bougé en quelques mois, c’est mon attention sur mes ressentis. J’observe plus ce que j’aime et ce que j’aime moins.

Le repos de fin d’année m’a permis de mettre des mots sur ce qui se dessinaient ces derniers mois. Comme la vente à domicile.

Je ne suis pas à l’aise. Je ne sais pas forcer les gens. Voilà le constat.

Je sens que ce n’est pas fait pour moi, j’ai essayé, du moins pour le moment dans ce contexte sanitaire qui n’aide pas. Peut-être est ce trop intimiste, je ne sais pas. Je préfère créer, imaginer des évènements, des collaborations.

Comme j’ai eu l’occasion de le faire avec la Flânerie locale le 11 novembre chez Jaja Broc en collaboration avec d’autres créateurs et artisans, ou avec Pohème à Espalion. Cela m’anime et m’enthousiasme.

Alors, voilà un bilan moral.

Pour ce qui est des chiffres, je crois qu’il faut de la patience.

Je ne souhaite toujours pas « vendre mon âme » et créer un amazon local.

Moins, mais mieux. Peut-être moins vite aussi.

2021, ….

C’est la sortie du site le 21 mars,
115 clients différents,
C’est près de 270 ventes,
Autant de fichiers contacts,
27 chèques-cadeaux,
122 coffrets pour les professionnels,
33 fournisseurs,
7 dons (ligue, associations locales),
C’est 4 réels sur insta (difficile exercice!!)
La participation à un challenge, une interview totem, 2 articles dans la presse.
C’est 407 abonnés sur insta, et 474 sur facebook,
C’est 39 inspirations,
10 newsletters envoyées.

Tout cela sans une publicité payante:)

Alors pour 2022, je souhaite pour Les Jugeotes, de ne pas perdre d’énergie et d’écouter mon feeling.

De ne pas me forcer à choisir tel ou tel produit, tel ou tel marché, tel ou tel partenariat = bref me faire confiance.

Confiance pour créer de belles collaborations qui ont du sens. Des évènements originaux.

Continuer de dénicher des pépites peu connues, des talents ; et d’échanger avec vous.

Merci .